La Fondation Farid Belkahia | Communiqué de Presse
22430
post-template-default,single,single-post,postid-22430,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,select-theme-ver-3.7,menu-animation-underline,wpb-js-composer js-comp-ver-5.0.1,vc_responsive

Communiqué de Presse

Communiqué de Presse, Exposition
« L’Entre-monde ou la symbolique de l’arbre chez Farid Belkahia »
Du 13 mai au 13 novembre 2017,
Au Musée Mathaf Farid Belkahia

Pionnier de l’art contemporain et moderne du Maroc, Farid Belkahia, devient très tôt et avec engagement, un ambassadeur de la continuité artistique du Maroc, en faisant du rapport entre la tradition vivante et la modernité, son axe de pensée.
Sous le Haut Patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, la Fondation Farid Belkahia, créée en mars 2015, a été inaugurée le 12 février 2016.
Située au nord de la Palmeraie de Marrakech, au milieu d’une végétation luxuriante, la Fondation Farid Belkahia donne enfin la possibilité de suivre le parcours, d’une carrière de plus de soixante ans, d’un artiste aujourd’hui représenté dans de nombreux musées, nationaux et internationaux, ainsi que dans de nombreuses collections et fondations privées.
Elle compte parmi ses membres des historiens d’art, des chercheurs et commissaires d’expositions internationaux. Elle a pour but principal le rayonnement de l’œuvre de l’artiste. Elle se propose d’octroyer des bourses de recherches ou d’appui aux travaux des jeunes créateurs ou de critiques d’art en mettant à leur disposition un pavillon au sein de la fondation, la bibliothèque personnelle de l’artiste ainsi que des documents. Par ailleurs un prix d’excellence, Farid Belkahia, sera décerné chaque année à un artisan, en hommage à l’intérêt capital qu’il portait aux arts traditionnels.
Le Musée Mathaf Farid Belkahia, inauguré à la même date, a été créé afin de permettre une visibilité de l’œuvre en se dotant d’une salle d’exposition permanente, d’une salle pour les expositions temporaires avec des accrochages renouvelés tous les six mois ainsi que d’une galerie de photographies.
Une rotonde art déco, « Le Diwan al Majalis », située au cœur du jardin, a été conçue pour accueillir les colloques, les conférences ainsi que des concerts de musique.
La thématique de l’arbre dans l’œuvre de Farid Belkahia.
Ecologiste avant la lettre, Farid Belkahia rompt, dès les années 70, avec les produits chimiques et ne travaille plus qu’avec des pigments naturels et des minerais. Pour célébrer cet aspect de son travail, la Fondation Farid Belkahia a organisé une exposition, « L’Arbre à palabres », dans le cadre de la COP 22, le 9 novembre 2016.
Afin de mieux cerner cette thématique et permettre une plus grande lisibilité de l’intérêt que cet artiste portait à l’arbre et à la nature de manière générale, la Fondation Farid Belkahia, organise un nouvel accrochage le 13 mai 2017 avec une exposition, « L’Entre-monde », cette fois-ci consacrée tout particulièrement à la symbolique de l’arbre dans son rapport à l’homme et aux signes universels et une table ronde sur ce sujet dans le « Diwan al Majalis.
Nous remercions nos partenaires officiels, le Ministère de la Culture et le Groupe OCP, engagé dans la promotion de l’art, de la culture et la valorisation du patrimoine.

Commissaires de l’exposition :
Brahim Alaoui
Rajae Benchemsi

Intervenants :
Rajae Benchemsi, « L’arbre dans l’œuvre de Farid Belkahia ».
Mustapha Nissabouri, « La passion de l’arbre chez Farid Belkahia »
Alexandre Kazérouni, « L’animalité de l’arbre chez Farid Belkahia ».
Farid Zahi, « L’arbre imaginal propos sur Farid Belkahia »
Muhammad Vâlsan, « Le symbolisme de l’arbre »

Rajae Benchemsi, avril 2017