EXPOSITION : CARTE BLANCHE À HASSAN HAJJAJ DU 26 OCTOBRE AU 14 DECEMBRE 2019

Exposition du 26 October au 13 Décembre 2019.

Hassan Hajjaj

La Fondation Farid Belkahia, dans le cadre de son programme annuel accordant une carte blanche à un artiste contemporain, a le plaisir d’accueillir cet automne l’artiste pluridisciplinaire Hassan Hajjaj et l’invite à investir les salles de son Mathaf musée de ses multiples œuvres, constituées de photographies mais également d’objets dérivés, tapis, mobiliers et vêtements, qui font partie intégrante de son univers artistique.
Né en 1961 à Larache au Maroc et Londonien depuis 1973, Hassan Hajjaj vit et travaille depuis lors entre son pays natal et la Grande-Bretagne.
Son trajet migratoire et son nomadisme culturel ont un réel impact sur sa création, d’inspiration multiculturelle. Ainsi, ses photographies empruntent librement aux studios africains d’antan leurs codes esthétiques, au Pop’art l’utilisation d’éléments visuels de la société de consommation, et à la photographie de mode contemporaine ses standards de luxe.
Depuis 2006, Hassan Hajjaj a ouvert à la médina de Marrakech une sorte de Factory du nom de Riad Yima qui fait office d’atelier de création, de présentation et de performances musicales.
Il s’est fait connaître par ses portraits aux couleurs vives, devant des fonds à motifs colorés, encadrés dans des boîtes en relief élaborées à partir d’objets de consommation marocains, le tout formant un ensemble artistique cohérent et réjouissant.
Hassan Hajjaj a su s’imposer à l’international par son style singulier et par sa démarche artistique originale qui consiste à décloisonner les modes d’expression, à mélanger les influences artistiques et à créer des ponts entre les cultures.

Biographie

Né à Larache au Maroc en 1961, Hassan Hajjaj a déménagé à Londres alors qu’il était adolescent.
Dans les années 80, il créa R.A.P., sa marque de mode. Des créations upcyclées et personnalisées initient son récit artistique, tissant des influences autochtones et rencontrées.

Passant à la photographie, Hajjaj utilise des portraits pour célébrer ses amis et des modèles, offrant ainsi une scène documentant ses cultures environnantes. À travers ses œuvres vidéo plus récentes, il a ajouté du mouvement à ces images fixes.
Outre le médium contenu de la photographie, son travail de conception, de direction et de composition prend également forme dans son installation « Le Salon », spécifique au site, et ses expositions immersives «Mi Casa Su Casa».
Hassan est devenu officier de l’ordre Wissam Al Moukafaa Al Wataniya en 2016. Ses œuvres font partie des collections du Brooklyn Museum de New York, aux États-Unis ; Newark Museum, New Jersey, États-Unis; LACMA: Musée d’art contemporain de Los Angeles, Los Angeles, États-Unis; Victoria & Albert Museum, Londres, Royaume-Uni; Collection Farjam, Dubaï, Émirats arabes unis; ICI: Institut des cultures d’Islam, Paris, France; Guggenheim, Abu Dhabi, U.A.E.; Fondation Kamel Lazaar, Tunisie; MAXXI: Musée des arts du XXIe siècle, Rome, Italie; MACAAL: Musée d’Art Contemporain Africain Al Maaden, Marrakech, Maroc; NGV: Galerie nationale de Victoria, Melbourne, Australie et plus encore.
L’artiste vit et travaille entre Londres et Marrakech.

Musée Mathaf Farid Belkahia
du 26 octobre au 14 décembre 2019

Partager / Share :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •