La Fondation Farid Belkahia | Farid Belkahia : L’Entre-Monde ou la symbolique de l’arbre
22595
post-template-default,single,single-post,postid-22595,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,select-theme-ver-3.7,menu-animation-underline,wpb-js-composer js-comp-ver-5.0.1,vc_responsive

Farid Belkahia : L’Entre-Monde ou la symbolique de l’arbre

« Farid Belkahia : L’Entre-Monde ou la symbolique de l’arbre ». Fondation Farid Belkahia, Casablanca, 2017. Edition bilingue français-anglais, 200 pages.
Ecologiste avant la lettre, Farid Belkahia, dès le milieu des années soixante, rompt avec la peinture à l’huile et ne travaille plus qu’avec des pigments naturels sur des matériaux fortement utilisés dans les arts traditionnels, le cuivre et la peau. En outre il n’abandonnera jamais le papier, constant tout au long de sa vie, et qui sera un support privilégié pour interroger l’arbre, tant dans sa dimension réelle que symbolique. La thématique de l’arbre apparaît chez Farid Belkahia dès la période expressionniste, s’étalant de 1953 à 1963. En 1961, à la suite d’un égarement dans une forêt des Tatras, il peint une série de forêts. Il ne cessera, depuis, de réaliser des œuvres sur l’arbre dans les divers matériaux qu’il explorera ; le cuivre et la peau mais aussi l’acier Corten et le plâtre. La présente monographie montre l’intérêt que l’artiste portait à l’arbre et permet une ample compréhension sur sa dimension symbolique et spirituelle.